Être sûr de votre orthographe

Un point - Rédiger pour les collectivités

 

Vous êtes inquiet lorsque vous produisez un texte : est-il exempt de fautes d’orthographe ? De coquilles ? Existe-t-il une méthode pour être sûr de produire un texte de qualité irréprochable, qu’il s’agisse d’un écrit personnel ou professionnel ?

Tout d’abord, rassurez-vous (et arrêtez de vous flageller) : nous faisons tous des fautes d’orthographe. L’essentiel, c’est d’en être conscient et de mettre tout en œuvre pour les supprimer. Nous vous suggérons une méthode que nous avons éprouvée et qui permet d’éliminer une grande partie des erreurs qui se glissent régulièrement dans nos écrits.

 

 

Le correcteur de Word (ou de votre traitement de texte)

La première chose à faire lorsque vous avez terminé d’écrire votre texte est d’analyser ce que votre correcteur orthographique vous indique comme étant incorrect. En principe, le correcteur orthographique est très efficace pour repérer rapidement les coquilles (fautes de frappe), les espaces en trop ou manquant, les pluriels oubliés. Par contre, ne vous contentez pas de ce qu’il vous dit, car les correcteurs laissent passer beaucoup de fautes. Il existe des logiciels spécialisés dans la correction (Prolexis, Antidote,…) beaucoup plus performants, mais ils ne sont pas pour autant fiables à cent pour cent.

 

Ayez les bons outils sous la main

Vous allez maintenant apprendre à vous relire. Pendant ce travail, gardez en tête que « Le doute est le commencement de la sagesse ». Dès qu’il y a un doute, même mineur, vérifiez. Vous disposez pour cela de ressources en ligne :

– Conjugaison : leconjugueur.lefigaro.fr

– Dictionnaire : orthonet.sdv.fr

– Ponctuation : www.la-ponctuation.com

– Synonymes et antonymes : www.synonymes.com

Bien sûr, n’hésitez pas à vous munir aussi d’un Bescherelle, indispensable pour vous rafraîchir la mémoire à propos des règles de grammaires et de conjugaisons (vous pouvez aussi consulter www.bescherelle.com ; une application payante pour Smartphone existe également).

 

Pratiquez des relectures ciblées

La tendance naturelle lorsqu’on se relit est de se concentrer sur le sens. Pour oublier le sens, forcez-vous à faire des relectures ciblées. D’abord, concentrez-vous sur l’orthographe, puis sur la conjugaison des verbes, la ponctuation. Si vous rencontrez habituellement des difficultés particulières avec une règle de grammaire (par exemple l’accord des participes passés), révisez la règle dans votre Bescherelle, puis relisez votre texte en vous focalisant sur ce point particulier. Enfin, pour supprimer les répétitions, alléger le style et repérer les fautes de syntaxe, relisez-vous à voix haute.

La meilleure chose à faire lorsque vous avez terminé ces vérifications est de… laisser poser le texte quelques heures, puis de faire une dernière relecture. Pendant ce temps, si vous en avez la possibilité, faites relire votre texte par une personne qui ne l’a encore jamais vu. Avec son recul, son « œil neuf », elle sera en mesure de vous indiquer ce qui n’est pas clair et repèrera également les éventuelles coquilles que vous auriez laissé passer. Sachez que, quels que soient les efforts que nous développons pour chasser les erreurs, nous sommes de passables relecteurs de nos propres écrits.

 

Comment progresser en orthographe ?

Certains d’entre nous se sentent découragés lorsqu’il s’agit de produire un texte de qualité. À ceux-là, nous conseillons l’excellent livre d’Anne-Marie Gaignard, « La revanche des nuls en orthographe ». Diagnostiquée dyslexique lorsqu’elle était à l’école primaire, elle a réalisé sur le tard qu’elle n’avait tout simplement pas assimilé la méthode utilisée à l’époque par les instituteurs pour enseigner le Français… et que cela se corrigeait. Elle enseigne aujourd’hui le français à tous les naufragés de l’orthographe devenus adultes (www.defi9.fr). Donc, rassurez-vous, rien n’est perdu !
Oui, la langue française est compliquée. Si vous aimez lire, lisez… lisez et lisez encore. Même si vous ne passez pas votre temps à décortiquer chaque phrase, des réflexes s’acquièrent grâce à la lecture, le vocabulaire s’enrichit.

Enfin, profitez de la richesse de ressources disponibles sur Internet : de nombreux sites vous proposent des moyens de révisions ludiques, tels que : www.bescherelle.com/tests.php ou www.projet-voltaire.fr.

 

P.S. : Si vous remarquez des fautes dans ce texte, je serais ravie (et reconnaissante) que vous me le signaliez !